Banque Populaire s’engage aux côtés de la Fédération Nationale des Producteurs de Lait (FNPL) avec la signature du Pacte laitier

Paris, France, 27 novembre 2014

Michel Roux, directeur du développement Banques Populaires et Thierry Roquefeuil, président de la FNPL ont signé mercredi 26 novembre le Pacte laitier, comprenant un ensemble de services Banque Populaire à destination des éleveurs laitiers, en présence de Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt. L’objectif de ce Pacte : pérenniser l’emploi, offrir des solutions d’épargne et valoriser la production.

Dans un contexte de fin des quotas, le Pacte laitier, signé par Banque Populaire et la FNPL vise à accompagner l’évolution de l’ensemble de la filière lait, en pleine restructuration. Il s’accompagne, de la part des exploitants, de garanties de développement d’emplois et d’activités économiques et financières. Banque Populaire, partenaire historique des producteurs laitiers et des agriculteurs, a créé tout un panel de services innovants, à destination des éleveurs laitiers et de leur personnel.

Dans le cadre du Pacte laitier, signé par les différents partenaires de la FNPL (Pouvoirs Publics, syndicats, instituts, banques, assureurs), Banque Populaire s’engage à proposer :

  • Des dispositifs d’optimisation fiscale et sociale intégrant des solutions d’épargne de précaution, d’épargne salariale et de retraite ;
  • Des solutions afin d’aider les éleveurs à pérenniser et motiver leurs salariés, notamment les offres PEE/PERCO, qui permettent aux salariés de bénéficier de solutions d’épargne moyen ou long terme, des chèques emplois services Domalins, des tickets restaurants, etc. ;
  • L’offre DirectetProche.fr qui permet aux exploitants d’ouvrir leur propre e-boutique, leur procurant alors une meilleure visibilité et un accès à différents services grâce à l’aide de professionnels du web.

Banque Populaire dispose de conseillers de clientèle spécialisés en agriculture en mesure de prendre en compte les spécificités de ce secteur économique, telles que la saisonnalité de l’activité et la forte volatilité des cours des produits agricoles. Avec leurs clients agriculteurs, ils définissent les besoins de trésorerie et le cas échéant, utilisent la modularité des financements afin de pallier les aléas de l’activité agricole.


À propos de Banque Populaire

Le réseau des Banques Populaires est constitué de 16 Banques Populaires en région, du Crédit Coopératif et de la CASDEN Banque Populaire. Autonomes, ces banques exercent tous les métiers de la banque commerciale et de l’assurance dans une relation de proximité avec leurs clientèles.
La Banque Populaire, avec 9,1 millions de clients (dont 3,9 millions de sociétaires), 3 300 agences et 16 agences e-BanquePopulaire, fait partie du 2e groupe bancaire en France : le Groupe BPCE.

Les Banques Populaires aux côtés des agriculteurs

Les Banques Populaires sont engagées depuis vingt-cinq ans auprès des agriculteurs.

Aujourd’hui 22 % des exploitations françaises sont clientes des Banques Populaires.

Les Banques Populaires proposent des conseils en optimisation fiscale et sociale pour les exploitations avec des outils de simulation intégrant des solutions d’épargne de précaution, d’épargne salariale, et de retraite, ainsi que tous les crédits, y compris bonifiés, permettant notamment l’installation des jeunes agriculteurs.

La Banque Populaire a créé également Directetproche afin de permettre à ses clients agriculteurs d’ouvrir facilement leur vitrine ou leur e-boutique en ligne ce qui confèrent à tous les producteurs, (viticulteurs, producteurs de produits du terroir) une meilleure visibilité avec un accompagnement de professionnels du web.

Très présentes en régions, les Banques Populaires ont également noué de nombreux partenariats avec des organisations représentatives des agriculteurs et des éleveurs.

Contacts Presse