Dialogue social : la dynamique se poursuit dans le Groupe BPCE

28 septembre 2016

Un nouvel accord sur le système de classification de la branche Caisse d’Epargne vient d’être signé entre la direction des ressources humaines du Groupe BPCE et cinq organisations syndicales. Une étape importante dans la poursuite de la construction du Groupe BPCE.

La branche Caisse d’Epargne vient de voir aboutir les discussions relatives au système de classification de ses collaborateurs. Un accord entre la DRH du Groupe BPCE et cinq organisations syndicales (la CFDT, la CFTC, FO, le SNE-CGC et l’UNSA, soit 71,4 % de représentativité) vient ainsi d’être signé le 26 septembre dernier pour donner, à chaque salarié de la branche Caisse d’Epargne, davantage de cohérence dans son parcours professionnel.

De la cohérence dans les parcours professionnels

Ce nouveau système de classification, plus proche de celui existant dans le Groupe BPCE, et plus largement, dans la profession bancaire, entrera en vigueur le 1er janvier 2017 à l’issue du processus d’information des Comités d’entreprise et de consultation sur sa mise en œuvre.

Il va permettre aux 39 000 collaborateurs de la branche Caisse d’Epargne :

  • de mieux valoriser leur expérience au sein d’un même emploi par la possibilité d’un changement de classification ;

  • d’accroître leur visibilité sur les parcours professionnels possibles dans leur entreprise et dans le groupe ;

  • d’accéder à un statut de cadre sans changer d’emploi ;

  • de bénéficier d’une mobilité facilitée au sein de la branche et du groupe.

« Cet accord marque une étape significative dans la poursuite de la construction du groupe, souligne Catherine Halberstadt, membre du directoire du Groupe BPCE, en charge des Ressources humaines et de la Communication interne. Il met en cohérence le système de classification de la Branche Caisse d’Epargne avec celui des autres entreprises du groupe et de l’ensemble de la profession bancaire. »

 

Contact Presse

Ils parlent de nous