Signature de deux nouveaux accords en faveur de la politique handicap du Groupe BPCE

23 janvier 2017

La DRH Groupe BPCE et les organisations syndicales des branches Banque Populaire et Caisse d’Epargne ont renouvelé leur engagement en faveur de l’emploi des personnes en situation de handicap, pour la période 2017-2019.

Dans le cadre de ces accords, de nouveaux objectifs ont été fixés pour la période 2017-2019 : la branche Banque Populaire vise un taux d’emploi de personnes en situation de handicap de 4,7 % contre 4,4 % à la fin 2015. Les Caisses d’Epargne visent elles un taux de 5,3 % contre 5,1 % à la fin 2015. Ces objectifs doivent permettre, à plus long terme, d’atteindre pour les deux branches la cible des 6%, fixée par la loi.

«Ces deux accords marquent la volonté de promouvoir et faciliter l’insertion de collaborateurs en situation de handicap dans les Banques Populaires et les Caisses d’Epargne, souligne Alain Fournier, directeur Recrutement et Diversité à la DRH Groupe. Les taux d’emploi de travailleurs en situation de handicap progressent régulièrement et certaines entreprises sont déjà au-delà du seuil légal de 6%

C’est dans cet objectif qu’ont été déterminées les priorités d’action :

  • Renforcer le maintien en emploi : l’enjeu est d’offrir l’accompagnement personnalisé permettant au collaborateur d’exercer son activité professionnelle dans les meilleures conditions, lors de l’apparition ou de l’aggravation de son handicap.

  • Développer les compétences et l’employabilité : il s’agit de garantir aux collaborateurs en situation de handicap les mêmes opportunités de formation et d’évolution professionnelle qu’à l’ensemble des salariés.

  • Diversifier les recrutements : afin de faciliter l’emploi des personnes en situation de handicap, des partenariats et des dispositifs d’intégration spécialisés pourront être mis en place. Par ailleurs, les recruteurs réfléchiront aux méthodes de recensement des candidatures, et aux types de contrats pouvant être proposés.

  • Amplifier le recours au secteur protégé et adapté : l’engagement va au-delà des murs de l’entreprise en favorisant l’insertion professionnelle et sociale de personnes fragilisées par un handicap qui ne peuvent travailler dans le milieu ordinaire.

Pour chacune des deux branches, les initiatives régionales seront favorisées. Ainsi, le colloque PHARE (Politique Handicap et Achats Responsables) se délocalise pour impulser la démarche au plus près des territoires, aux côtés des entreprises adaptées (EA) et des établissements et services d’aide par le travail (ESAT). Par ailleurs, le groupe partagera les expériences et les bonnes pratiques des entreprises qui le composent et qui développent des partenariats locaux avec des écoles et établissements de formation, afin de favoriser le recrutement des personnes en situation de handicap.

 

Une dynamique encouragée par les résultats des précédents accords

L’engagement des Banques Populaires et des Caisses d’Epargne en faveur de l’emploi des personnes en situation de handicap s’est déjà illustré par de précédents accords, qui ont permis de réelles avancées. Ces résultats encouragent les branches Banque Populaire et Caisse d’Epargne à persévérer dans cette voie, en se fixant des objectifs sur le long terme.

 

 

Contact Presse

Fichiers attachés

Sujet lié