Elisabeth de Gaulle nommée directrice de la communication du Groupe BPCE et Benoît Gausseron, directeur de la communication de Natixis

1 juin 2018

Elisabeth de Gaulle est nommée directrice de la communication du Groupe BPCE, membre du comité exécutif et rattachée à Laurent Mignon, Président du directoire du Groupe BPCE. Elle succède à ce poste à Benoît Gausseron qui rejoint Natixis en tant que directeur de la communication, membre du Comité exécutif et rattaché à François Riahi, Directeur Général de Natixis.

Biographie d’Elisabeth de Gaulle

Elisabeth de Gaulle a effectué toute sa carrière dans le secteur de la banque et de l’assurance où elle a exercé différentes fonctions en marketing et communication. Elle a débuté sa carrière au CCF puis à la BFT (Banque de Financement et de Trésorerie), comme chargée des relations avec les investisseurs institutionnels, avant de rejoindre AGF Asset Management en tant que responsable marketing. Elle entre en 2001 au Credit Suisse à Paris, comme responsable du marketing et de la communication de Credit Suisse Asset Management avant d’être nommée responsable de la communication de Credit Suisse en France pour l’ensemble des activités du Groupe. En 2009, Elisabeth de Gaulle a rejoint Natixis où, en tant que directrice de la communication et de la RSE elle a participé à la construction et au redressement de la notoriété de Natixis en France et à l’international, à la définition de la culture d’entreprise et à l’élaboration et au déploiement des trois plans stratégiques. 
Elisabeth de Gaulle est titulaire d’une Maîtrise de Droit des affaires (Paris V).

Biographie de Benoît Gausseron

Diplômé de l’Institut d’Études Politiques de Paris et de l’Université Paris IV-Sorbonne, Benoît Gausseron a une expérience de plus de vingt ans dans la communication publique et privée. Entre 2002 à 2006, il a été conseiller technique en charge de la presse et de la communication auprès, notamment, du ministre de l’Economie et des Finances (Francis Mer et Thierry Breton) et du ministre de la Cohésion sociale (Jean-Louis Borloo). De 2006 à 2008, il a exercé, à New-York, les fonctions de directeur de la communication pour l’Amérique du Nord de l’Agence française des investissements internationaux. En octobre 2008, il a rejoint le groupe Dexia où il a été nommé directeur de la communication et de la marque, membre du comité exécutif. Depuis 2012, Benoît Gausseron travaillait au sein du cabinet de conseil en communication Taddeo, dont il était directeur général délégué. Il avait rejoint le Groupe BPCE en tant que directeur de la communication le 31 janvier 2018.

Le Groupe BPCE, deuxième groupe bancaire en France, s’appuie sur deux réseaux de banques commerciales coopératives, autonomes et complémentaires : celui des 14 Banques Populaires et celui des 16 Caisses d'Epargne. Dans le domaine du financement de l’immobilier, il s’appuie également sur le Crédit Foncier. Il est un acteur majeur de la gestion d’actifs, de l’assurance, de la banque de grande clientèle, et des services financiers spécialisés avec Natixis. Le Groupe BPCE compte 31 millions de clients et 106 500 collaborateurs ; il bénéficie d’une large présence en France avec 7 800 agences et 9 millions de sociétaires.

Natixis est la banque internationale de financement, d’investissement, de gestion d’actifs, d’assurance et de services financiers du Groupe BPCE, deuxième acteur bancaire en France avec 31 millions de clients à travers ses deux réseaux, Banque Populaire et Caisse d’Epargne.

Avec plus de 21 000 collaborateurs, Natixis dispose d’expertises métiers fortes dans quatre domaines d’activités : la Gestion d’actifs et de fortune, la Banque de Grande Clientèle, l’Assurance et les Services Financiers Spécialisés.

Elle accompagne de manière durable, dans le monde entier, sa propre clientèle d’entreprises, d'institutions financières et d'investisseurs institutionnels et la clientèle de particuliers, professionnels et PME des deux réseaux du Groupe BPCE.

Cotée à la Bourse de Paris, elle dispose d’une structure financière solide avec un total fonds propres CET1 en Bâle 3 (1) de 11,7 milliards d’euros, un ratio CET1 Bâle 3(1) à 10,7 % et des notations long terme de qualité (Standard & Poor’s : A / Moody’s : A2 / Fitch Ratings : A).

(1) Sur la base des règles CRR-CRD4 publiées le 26 juin 2013, y compris compromis danois – sans phase-in.

Mise à jour des chiffres : 31 mars 2018

Contacts Presse

Fichier attaché