Le Groupe BPCE signe deux nouveaux accords de branche renforçant ainsi ses initiatives favorisant l’égalité professionnelle

6 septembre 2018

Le Groupe BPCE a signé deux accords, l’un pour la branche Banque Populaire et le second pour la branche Caisse d’Epargne. Ces accords fixent un cadre de référence pour les entreprises des deux branches. Ils permettent d’accompagner les établissements dans leurs négociations internes et de déterminer des actions concrètes favorisant ainsi l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes.

Dans la continuité des objectifs fixés par le plan stratégique TEC 2020, les parties  signataires des accords ont réaffirmé leur volonté de travailler, de façon concertée, à la promotion de l’égalité professionnelle au sein des branches Banque Populaire et Caisse d’Epargne. Affirmant ainsi leurs engagements en la matière, elles souhaitent respecter et développer l’égalité des chances et de traitement entre les femmes et les hommes. Les parties signataires reconnaissent que la mixité dans les emplois à tous les niveaux est source de complémentarité, d’équilibre social et d’efficacité économique.

Engagements sociaux

Ces deux accords englobent plusieurs engagements :

  • Des dispositions particulières concernant, la maternité, la paternité et la parentalité, avec un engagement de maintenir le niveau de rémunération du salarié durant le congé de paternité (11 jours) ;
  • un éclairage particulier sur la promotion professionnelle des femmes, avec pour objectif d’atteindre 45% de femmes cadres à l’horizon 2020.  Le Groupe BPCE a progressé de manière significative sur le sujet avec un taux de 42% de femmes cadres aujourd’hui contre 36% en 2012 ;
  • la promotion de dispositions concernant la formation professionnelle avec notamment l’objectif d’atteindre, à fin 2020,  50% de femmes inscrites dans les programmes de management proposés par le Groupe;
  • la volonté de mettre en œuvre des dispositifs de communication à destination des managers, mais aussi de l’ensemble des salariés, sur les stéréotypes liés aux genres ainsi que les principes de respect de l’intégrité des personnes (harcèlement moral et sexuel).

Pour Blandine Jamin, Directrice du Pôle Développement RH et de la Gestion des Dirigeants et des Potentiels au sein de BPCE SA : « Au cours de ces dernières années, le Groupe BPCE a démontré sa capacité à promouvoir la mixité au sein de nos différentes entreprises. Loin de se satisfaire des résultats réalisés, ces deux accords nous permettront de renforcer nos réalisations et de mettre en place une démarche concrète de prise de conscience et une volonté collective de réussite ».

Contact Presse

Sujet lié