Natixis Interépargne publie la 7ème édition du baromètre de l’abondement et des versements dans les plans d’épargne salariale

Paris, France, 29 mars 2011

Natixis Interépargne dévoile les résultats de la 7ème édition du Baromètre de l’épargne salariale, observatoire du comportement des entreprises et de leurs salariés en matière de versements dans un dispositif d’épargne salariale. Créé en 2008, ce baromètre compare les résultats des années 2006 à 2010.

Tendance générale en 2010 : un dynamisme retrouvé, avec des montants moyens d’abondement en hausse sensible

En 2010, les salariés sont restés nombreux à effectuer un versement abondable dans leurs dispositifs d’épargne salariale et ont bénéficié de montants moyens d’abondement à la hausse.

Sur l’ensemble des entreprises, l’abondement moyen versé dans le PEE a progressé de 6,46% en 2010, pour s’établir à 1294 €, chiffre record sur la période observée.

ggl1kfzrqs-image.png

 

Cet abondement moyen a davantage progressé dans les grandes entreprises (plus de 500 épargnants), pour atteindre en moyenne 504 €, légèrement en deça du montant constaté en 2008.

n9qynqymnr-image.png

Evolution des versements et de l'abondement dans les entreprises > 500 épargnants

Le PERCO continue sa très forte croissance, les salariés étant toujours plus nombreux à utiliser cette formule d’épargne (pour leur retraite ou pour acquérir leur résidence principale).

L’abondement moyen a progressé de 5,37% pour l’ensemble des entreprises, le montant dont ont bénéficié les salariés étant près de deux fois plus élevé que dans le PEE. La progression est de 3,01% dans les grandes entreprises de plus de 500 épargnants. La baisse du versement moyen effectué par les salariés (-10,7%) démontre qu’ils optimisent leurs versements en fonction du pourcentage l’abondement (64%, soit +9%).

2nyq09rs3d-image.png

Evolution des versements et de l’abondement dans le PERCO sur l’ensemble des entreprises

La passerelle entre le Compte Epargne Temps et le PERCO connaît un démarrage très prometteur qui se confirme sur les premiers mois de 2011. Le montant moyen transféré par les salariés du CET vers le PERCO s’élève à 1 451 €, avec un abondement moyen des entreprises à hauteur de 305 €, soit 21%. Ces chiffres traduisent l’intérêt des salariés pour cette source d’alimentation du PERCO.

La 7ème édition du baromètre démontre que les entreprises et les salariés continuent à privilégier l’épargne salariale pour la constitution d’épargne à moyen-long terme. L’intégralité de ce 7e baromètre est disponible sur le site www.interepargne.natixis.com et sur demande.

Leader de la tenue de comptes en France avec plus de 25,2% de part de marché(1), Natixis Interépargne contribue activement à la réflexion menée autour du développement et de l’évolution de l’épargne en entreprise à travers la création d’un Baromètre, observatoire privilégié des tendances du marché.

Lancé en 2008, ce Baromètre est mis à jour chaque semestre et publié sur le site Internet de Natixis Interépargne (www.interepargne.natixis.com).

Les données étudiées sont représentatives de l’ensemble des secteurs économiques et de toutes les tailles d’entreprises. Elles portent, sur l’année 2010 : pour le PEE, sur les versements hors participation réalisés par près de 580 000 salariés de 20 000 entreprises ; pour le PERCO, sur les versements hors participation réalisés par près de 130 000 salariés de 7 000 entreprises.

Natixis Interépargne, filiale de Natixis dédiée à l’épargne salariale, est N°1 de la tenue de comptes en France avec près de 3 millions de comptes gérés et 25,2 % de parts de marché(1). Elle détient une position de tout premier plan sur le marché de l’épargne retraite, avec 29,36% de parts de marché en tenue de comptes PERCO(1) et 26,84% en encours PERCO conservés(1).

Pionnier de l’épargne salariale et de l’actionnariat salarié en France, elle développe une approche originale de la gestion de l’épargne d’entreprise, fondée sur la responsabilité, la relation humaine et l’engagement. Ainsi, elle s’engage en faveur du développement de l’épargne salariale socialement responsable (ISR) et solidaire, agit très concrètement en faveur du développement de l’épargne d’entreprise auprès des pouvoirs publics (notamment par l’intermédiaire du Club de l’Epargne Salariale), participe activement au développement de l’épargne retraite et du PERCO en France, et enfin, oriente prioritairement sa politique d’innovation et d’investissement vers un objectif de démocratisation de l’épargne salariale auprès du grand public.

Contacts Presse