Chapitre 6 de la 15e édition de l’enquête annuelle de la franchise Banque Populaire : la franchise, modèle d’intelligence collective

18 avril 2019

L’enquête annuelle de la franchise Banque Populaire, en partenariat avec la Fédération française de la franchise (FFF) avec la participation de CSA Research et de l’Express, est l’étude de référence sur le monde de la franchise. Le sixième chapitre de la 15e édition confirme la solidité de la collaboration vertueuse entre le franchisé et le franchiseur. Une intelligence collective qui participe au dynamisme économique de ce modèle.

Franchisé et franchiseur, l’alliance vertueuse de chefs d’entreprise

En franchise, les échanges d’informations et d’expériences entre franchiseurs et franchisés sont cruciaux et bénéficient à l’ensemble du réseau. Un enjeu bien compris par les franchiseurs puisque l’étude révèle notamment que 87% des franchiseurs organisent des sessions de réflexion avec leurs franchisés.  Dans ce contexte, la qualité humaine du réseau est primordiale et 61 % des franchiseurs estiment même qu’elle est l’une des principales raisons de leur optimisme. Les franchiseurs qui ont plus de 20 points de vente (73 %) et ceux dans le secteur des services (70 %) sont particulièrement attentifs à ce facteur de qualité humaine du réseau.

 

Des franchisés et franchiseurs confiants et optimistes

Selon l’enquête annuelle de la franchise Banque Populaire / FFF, 83% des franchisés ont l’intention de poursuivre leur activité au sein du réseau au terme du contrat de franchise. Autre indicateur de confiance des franchisés : 3 franchisés sur 10 ambitionnent d’investir dans un nouveau point de vente. Des données positives qui contribuent au dynamisme local de nos territoires puisque 60 % des franchisés s’impliquent dans la vie locale (sponsoring d’activités sportives, culturelles ou humanitaires, membre d’une association de commerçants). Côté franchiseur, l’optimisme est également au rendez-vous avec 8 enseignes sur 10 qui prévoient d’ouvrir au moins un nouveau point de vente dans l’année.

 

 

Chantal ZIMMER, déléguée générale de la Fédération française de la franchise : « Le modèle de la franchise démontre chaque année sa capacité de résistance et fait figure de locomotive économique dans un contexte pourtant compliqué. Les chiffres de l’étude dévoilent l’optimisme des franchisés et franchiseurs résolument tournés vers l’avenir ».

 Steve ROUSTAND, franchisé ATTILA : « L’intelligence collective est vraiment très développée au sein de l’enseigne Attila. Structurée avec des groupes de travail, une commission dédiée et un outil interne d’amélioration, chacun peut ainsi participer à la vie du réseau. C’est stimulant pour un franchisé d’être aussi impliqué comme acteur sur tous les grands sujets du quotidien pouvant aller, par exemple, de la refonte de notre charte graphique à l’évolution de l’outil informatique ».

  

Pour plus d'information, cliquez ici.

Retrouvez les précédents chapitres de la 15e Enquête annuelle de la franchise Banque Populaire :

Chapitre 1 : Qui sont les franchiseurs et les franchisés ?

Chapitre 2 : La franchise et les réseaux sociaux

Chapitre 3 : Envie d'entreprendre... en franchise

Chapitre 4 : Tout savoir pour s’installer en franchise

Chapitre 5 : La stratégie multicanal des enseignes

 

Méthodologie

Enquête réalisée par téléphone, du 13 juin au 11 juillet 2018, auprès d’un échantillon représentatif de 403 franchisés et 202 franchiseurs, constitué d’après la méthode des quotas (date de création de l’entreprise, secteur d’activité, nombre de points de vente, région)

Le réseau des Banques Populaires est constitué de 12 Banques Populaires en région, du Crédit Coopératif et de la CASDEN Banque Populaire. Autonomes, ces banques exercent tous les métiers de la banque commerciale et de l’assurance dans une relation de proximité avec leurs clientèles. Banque Populaire, avec 9,3 millions de clients (dont 4,4 millions de sociétaires), fait partie du 2e groupe bancaire en France.

Depuis sa création en 1971, la FFF a une ambition : faire de la franchise le meilleur outil de développement du commerce moderne. Depuis sa création en 1971, la FFF a une ambition : faire de la franchise le meilleur outil de développement du commerce moderne. Avec plus de 170 réseaux adhérents sélectionnés notamment sur leur engagement à respecter le Code de déontologie européen de la franchise, représentant 45 % des franchisés français la FFF est une interface essentielle entre pouvoirs publics, créateurs de réseaux, entrepreneurs et investisseurs. La franchise représente en France 2 004 réseaux de franchise, 75 193 points de vente franchisés, pour 62 milliards d’euros de chiffre d’affaires. L’activité génère près de 700 000 emplois (directs et indirects). En 2009, la FFF a créé L’Académie de la franchise, premier organisme de formation aux métiers de la franchise, dont l’offre est dédiée aux futurs franchisés, mais aussi aux futurs et actuels franchiseurs. www.franchise-fff.com 

 

Expert

Contact Presse

Fichier attaché

Sujet liés